Emmanuel Macron : “Brigitte c’est moi et moi c’est elle”

Emmanuel Macron : “Brigitte c’est moi et moi c’est elle”

Emmanuel Macron : “Brigitte c’est moi et moi c’est elle”

Un livre raconte le passe de Brigitte Macron, prof de lycee qui s’ennuyait au Touquet et rencontra le destin a Amiens

Elle ecoute Vianney (lui, c’est plutot Aznavour), arbore une silhouette d’ado (45 kilos pour 1,65 metre en jean slim) et a eu l’honneur d’avoir un tee-shirt a son effigie chez Weekday, une marque H&M. Comme Beyonce, mais en plus successfull. Jessica Chastain l'”adore”, tout comme Angela Merkel. Et si, contrairement a la chanceliere allemande, elle n’a pas connu le “mur”, elle a du le faire souvent pour gagner sa liberte. C’est la morale que nous delivre Maelle Brun dans la biographie qu’elle consacre a notre “premiere dame” iconique, Brigitte Macron, l’affranchie (ed. L’Archipel, 17 janvier) : il n’est jamais trop tard pour devenir jeune.

Tout avait pourtant mal commence pour la jeune Picarde. A l’age de jouer a la marelle, la petite derniere d’une famille tradi de confiseurs d’Amiens (la chocolaterie Trogneux) croise la mort a chaque coin de rue. Elle a 8 ans, en 1961, quand sa s?ur ainee se tue, enceinte, dans un accident de voiture avec son mari. Douze mois plus tard, c’est au tour de sa niece de 6 ans de succomber a une appendicite aigue. “Sa grand-mere, qui vit alors chez les Trogneux, ne cessera de demander : ‘Pourquoi elle n’est pas plutot partie, elle?'”, explique la biographe. “Elle”, c’est Brigitte, la plus choyee du pere, qui des lors s’improvisera rayon de soleil de la famille. On repare comme on peut, meme la mort.

La mort, c’est aussi l’ecole. Certes moins transgressive que Lady Gaga, elevee dans un couvent, Brigitte Macron a egalement connu l’education des bonnes s?urs. Le Sacre-C?ur, une institution catholique aussi privee que rigide. Autant dire que Brigitte deteste et se rejouit de troquer sa jupe plissee et son gilet bleu marine le week-end pour une minijupe portee sur bloomer a la patinoire d’Amiens. Le soir, c’est surboum et premiers flirts pour la jeune fille a couettes blondes qu’on repere sur son cyclomoteur Piaggio (un cadeau de ses parents pour son brevet des colleges). Dans sa chambre, des posters des Rolling Stones et de Clint Eastwood. Il y a la “bande a Brigitte”. Celle qui passe aujourd’hui ses apres-midi a repondre au courrier de ses fans (150 lettres par jour a l’Elysee) sert a l’epoque de boite aux lettres pour ses copines enamourees, a qui elle apprend egalement a se maquiller.

Elle brise les codes de l’enseignement

“Elle donnait beaucoup de conseils amoureux. Elle beneficiait sans doute de l’experience de ses s?urs”, a confie une amie a la biographe. Mai 1968 arrive et l’uniforme du Sacre-C?ur sera bientot remise. “C’etait tres gai, poursuit la copine. Tous les etablissements scolaires etaient fermes, on se reunissait dans les jardins des unes et des autres. Entre nous, on ne parlait pas vraiment de politique, mais plutot de l’evolution de la societe, de la place des femmes.”

Mais le reve sera bref. En 1974, Brigitte Trogneux a 21 ans et se marie a la mairie du Touquet, la meme ou elle reviendra trente-trois ans plus tard pour epouser mydirtyhobby app le destin qu’elle s’est choisi contre vents et marees au bras d’Emmanuel Macron. Un, deux puis trois enfants, c’est une mere parfaite, comme l’epoque des Trente Glorieuses les celebre, attendant que son mari, banquier, rentre de sa journee de travail. En 1982, la lectrice assidue de Flaubert (Madame Bovary est un de ses livres preferes) trompe l’ennui en se faisant embaucher comme attachee de presse a la chambre de commerce du Nord-Pas-de-Calais.

Deux ans plus tard, Andre-Louis, son mari, est mute a Strasbourg. La jeune mere au foyer se pique de faire de la politique et d’enseigner. La premiere ambition se soldera par un echec (pour l’heure en tout cas), mais la seconde sera fructueuse. A Truchtersheim, les eleves sont “subjugues” par cette prof si charismatique qui brise les codes de l’enseignement, dans un tutoiement reciproque a rebours de ce que la prof a connu, elle, chez les bonnes s?urs. “Sa force, c’est qu’elle etait souriante, detendue, mais surtout tres positive. Elle s’interessait a tous, avec une pedagogie de l’encouragement constant”, relatera un collegue a Amiens.

C’est la, dans l’etape suivante au lycee de La Providence, que son gout pour la jeunesse va achever d’eclore. L’enseignante a 41 ans, elle anime le club de theatre de l’ecole. L’eleve, si brillant, a 17 ans quand l’idylle se confirme. On connait la suite, que Maelle Brun detaille dans son ouvrage. La famille comme les amities sacrifiees auront ete le prix de cet amour interdit. Aujourd’hui, dans les courriers qu’elle recoit, les memes probablement qui lui auraient tourne le dos jadis la remercient de casser les codes du modele patriarcal. “Vous nous vengez, Brigitte !” Le parfum du scandale a passe. Demeure une femme qui affiche ses sentiments aux yeux du monde entier, plutot que de les cacher. Quant a Emmanuel Macron, lorsqu’il n’ecoute pas Aznavour, il explique le fonctionnement d’un couple au sommet : “Brigitte, c’est moi. Et moi, c’est elle.”

No Comments

Post A Comment